Projet de loi relatif à l’interdiction de l’exploitation des hydrocarbures : réaction de Sabine Buis, Vice-Présidente en charge de l’attractivité, de l’agriculture, de la relation aux territoires et de la participation citoyenne.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE de Sabine BUIS

Nicolas Hulot a présenté ce mercredi en conseil des Ministres un projet de loi qui prévoit de fermer définitivement la porte aux hydrocarbures non conventionnels (Gaz de Schiste) et ce, « quelle que soit la technique utilisée ».

Cette formulation reprend celle retenue par Sabine Buis dans sa proposition de loi relative au renforcement du dialogue environnemental et de la participation du public.

A ce titre, elle s’en réjouit et reste persuadée qu’il s’agit de la réponse la plus appropriée pour clore définitivement le débat sur les gaz de schiste.

Pour autant, en reportant la sortie des énergies fossiles en 2040, Sabine Buis rappelle que cette loi ne règle pas la question du nécessaire respect des engagements pris lors de l’accord de Paris sur le climat en décembre 2015. Une date bien trop lointaine compte tenu de l’urgence climatique.

Une date bien trop lointaine pour limiter la hausse de la température moyenne à 2°C et éviter des drames humains ou encore rassurer le monde agricole de plus en plus exposé aux aléas climatiques.

Sabine BUIS
Vice-Présidente du Conseil départemental de l’Ardèche
en charge de l’attractivité, de l’agriculture, de la relation aux territoires et de la participation citoyenne

 

Share Button

Un Commentaire

  1. Chère Sabine,
    Tu as raison de rappeler ton action en tant que députée. Tu sais combien nous regrettons ton échec immérité et continuons à t’apporter toute notre confiance et notre soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *