Tribune Libres Propos Groupe Majorité – Reliefs n°86 – Mars/Avril 2018

Sandrine Chareyre, Présidente du groupe de la majorité départementale

Si je ne devais retenir qu’une seule image du budget et des rapports qui nous ont été présentés pour le vote du Budget Primitif départemental 2018 qui s’est déroulé le 5 février dernier, ce serait celle d’un Département qui avance.

Qui avance, malgré les nécessités financières et malgré les difficultés conjoncturelles. La Majorité a construit le budget avec un seul objectif : améliorer la qualité de vie des Ardéchoises et des Ardéchois.

La qualité de vie, c’est être en mesure de trouver un emploi. C’est pourquoi nous consacrons 8 Millions d’euros au soutien des acteurs économiques malgré la loi NOTRe.

La qualité de vie, c’est pouvoir aller à des spectacles, faire du sport, lire, aller au collège ou se promener dans une nature préservée tout en sachant être en sécurité avec des pompiers qui veillent. Là encore, le Département investit avec un budget de 55 millions. Car il s’agit bien d’investissement au-delà des infrastructures. Pour la Majorité, soutenir le fonctionnement des compagnies de théâtre ou d’associations sportives pour les jeunes par exemple, représente un investissement pour le territoire, un investissement sur l’avenir, car les services qu’ils proposent sont autant de facteurs de bien-être que d’attractivité pour notre département.

La qualité de vie, c’est disposer de services de proximité, de services de solidarité, d’accueils pour les plus jeunes comme pour les plus âgés. C’est le cœur des compétences du Conseil départemental. C’est un secteur en souffrance, comme le montre l’actualité avec les grèves dans les EHPAD. Si nous ne pouvons pas nous substituer à l’État, la Majorité restera un soutien fort avec près de 180 millions d’euros consacrés aux publics et aux acteurs de ces domaines.

Enfin la qualité de vie, c’est pouvoir profiter de tout cela avec un réseau routier bien entretenu et des communes qui peuvent développer des projets pour leurs habitants. Nous pouvons affirmer que la Majorité en fait une priorité avec une enveloppe de 53 millions d’euros en 2018.

Pour conclure, je tiens à saluer ce budget qui est ambitieux tout en étant rigoureux dans la gestion des deniers publics. Cette année encore, nous ne faisons pas d’augmentation d’impôts et pourtant, l’enveloppe consacrée aux investissements augmentera de 8 millions d’euros pour un total de 73 millions d’euros, soit une augmentation de 12 %.

C’est une fierté pour les élus de la Majorité que j’ai l’honneur de représenter d’avoir construit un budget qui peut se concevoir comme un « accélérateur de projets ». C’est le fruit d’un travail collectif en synergie avec les besoins de la population et de nos territoires.

Un budget qui investit pour développer l’économie et l’emploi en Ardèche.

Un budget qui transforme l’argent public en services à la population.

Un budget qui est géré avec sérieux pour ne pas hypothéquer l’avenir des Ardéchoises et des Ardéchois.

Sandrine Chareyre

Présidente du groupe de la majorité départementale

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *